Pompe à chaleur haute température

Pompe à chaleur haute température

La pompe à chaleur haute température fonctionne comme une pompe à chaleur standard à air. La différence se situe dans le rendement car là où une pompe à chaleur air-air est incapable de fonctionner par temps froid, une pompe à chaleur haute température continue de proposer un chauffage idéal pour l’eau comme pour l’eau sanitaire grâce à un kit hydraulique. Elle propose ainsi une eau chauffée jusqu’à 80° même avec une très basse température extérieure, là où les modèles standards proposent une eau chauffée entre 35 et 45 degrés.

Ainsi, une pompe à chaleur standard est plutôt conseillée en construction ou logement neuf là où une pompe à chaleur haute température sera plus adaptée pour la rénovation.

Fonctionnement de la pompe à chaleur air-eau

Cette pompe à chaleur haute température fonctionne selon le principe air-eau, c’est à dire qu’elle capte les calories de l’air extérieur pour le transformer en eau chaude. Le fluide frigorigène capte ces calories, se transforme en gaz par l’évaporateur, et est compressé par le moteur électrique, créant ainsi la chaleur. La condensation transfère ensuite le fluide à l’eau du chauffage et le détendeur diminue cette pression.

Selon les fabricants, le principe peut différer pour améliorer les performances. Le plus souvent, ils parviennent à augmenter la puissance grâce à l’utilisation d’un détendeur annexe et d’un échangeur à plaques : le liquide est refroidi en passant par ces dispositifs et le taux de compression est revu à la hausse, d’où une plus grande puissance. D’autres utilisent deux compresseurs pour garder un bon taux.

Avantages et inconvénients

Bien évidemment, l’avantage principal de cette installation, c’est qu’elle peut fonctionner par basse température et fournir une eau bien plus chaude contrairement aux pompes à chaleur classiques. Cela permet d’économiser de l’énergie et de réaliser des économies sur le long terme. Aussi, il permet de conserver son ancien chauffage puisque les températures d’eau obtenues sont tout à fait adaptées à celles que l’on retrouve sur les anciens radiateurs. Enfin, on retrouve des modèles qui sont aussi bien adaptés pour les grandes ou les petites surfaces.

Le problème, c’est qu’un tel système est très gourmand en électricité puisque celle-ci doit faire fonctionner le compresseur, l’échangeur ou encore le fluide frigorigène. La consommation d’électricité est doublée par rapport à une pompe à chaleur standard. Cette consommation est aussi justifiée par l’installation de résistances électriques pour fonctionner par basse température.

Prix de la pompe à chaleur haute température

Comme ces pompes sont développées de façon à proposer un chauffage permanent, le coût est d’autant plus important. On estime que ces pompes à chaleur haute température sont environ deux fois plus chères que les pompes classiques. Les pompes à chaleur air-eau haute température sont ainsi estimées au minimum à partir de 10 000 euros. Cependant, vous pouvez mieux rentabiliser cet investissement grâce aux aides telles que la prime énergie, le crédit d’impôt ou encore l’éco-prêt à taux zéro, auxquelles vous êtes éligible sous certaines conditions (installation par un professionnel, coefficient de performance suffisant, etc)