Pompe à chaleur air/air

Pompe à chaleur air/air

Une pompe à chaleur puise l’énergie des calories présentes dans l’environnement pour alimenter les habitations en chaleur grâce à un fonctionnement électrique. La pompe à chaleur air/air pompe l’énergie des calories présentes dans l’air pour la transférer à l’intérieur. Une unité extérieure (compresseur) se charge de capter ces calories et une ou plusieurs unités intérieures (des ventilo-convecteurs qui traitent l’air emmagasiné) les diffusent dans le bâtiment, les deux étant liées par un fluide frigorigène qui transforme ces calories en air chaud par vaporisation.

Vous pouvez installer l’unité extérieure dans votre jardin ou votre cour (de préférence un endroit bien aéré) et l’unité intérieure au dessus des portes débouchant sur les pièces à chauffer. L’installation doit être assurée par un professionnel pour que votre système fonctionne de manière optimale. Il vous indiquera quel emplacement sera le plus adapté pour limiter les nuisances sonores. Aussi, il faut l’entretenir au moins une fois par an en consultant un installateur professionnel.

Avantages et inconvénients

Les avantages économiques et énergétiques sont évidents. Vous utilisez une énergie renouvelable et gratuite avec les calories présentes dans l’air, si bien que vous ne payez que l’électricité nécessaire au fonctionnement de la pompe à chaleur. Grâce à cela, votre facture de chauffage sera réduite jusqu’à 60%, d’où des économies considérables sur le long terme. De plus, cette pompe s’installe facilement et reste la pompe à chaleur la moins coûteuse à installer. Enfin, elle peut être modulable et réversible, c’est à dire qu’elle peut produire de la chaleur comme de la fraîcheur. Cette pompe peut donc servir à la fois de chauffage en hiver et de climatiseur en été.

Cependant, une pompe à chaleur air-air ne peut produire de l’eau chaude sanitaire pour votre habitation, contrairement à une pompe à chaleur air-eau. Elle est également coupable de nuisances sonores. Aussi, elle s’adapte mal aux basses températures. En cas de température très basse (-10 à -20 degrés), le système devra être complété par un chauffage d’appoint car la pompe ne fonctionnera pas aussi bien et peut même arrêter de fonctionner dans le pire des cas.

Prix d’une pompe à chaleur air/air

Une pompe à chaleur air-air est la moins coûteuse des pompes à chaleur du marché. Son installation coûte entre 3000 et 10 000 euros selon le modèle, le nombre de pièces chauffer (d’où un plus grand nombre d’unités intérieures), etc. Heureusement, cet investissement peut être mieux rentabilisé grâce aux nombreuses aides financières attribuées aux personnes installant ce genre de dispositifs écologiques. Vous pourriez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, de la TVA à taux réduite et de certaines aides locales. Par contre, vous ne pouvez pas bénéficier d’un crédit d’impôt.