Prêt relais

Prêt relais

Le prêt relais est un crédit à court terme personnalisé qui s’adresse aux personnes en passe de vendre leur logement pour en acquérir un nouveau. Il leur permet d’obtenir une avance qui financera leur bien immobilier avant même d’avoir vendu le précédent. Il s’agit donc d’un crédit de transition.

Fonctionnement

Le prêt relais peut être divisé en trois formules. Il peut être accompagné d’un prêt amortissable classique, il peut être accompagné d’une franchise totale ou être un prêt relais sec.

Dans le premier cas de figure, la somme emprunté dépasse la valeur du logement vendu, vous obtenez le prêt accompagné d’un prêt amortissable. Vous remboursez ensuite les intérêts du premier et les échéances du second prêt, avec des mensualités fixes. Dans le deuxième cas, la somme emprunté continue de dépasser la valeur du logement vendu mais avec des mensualités allégées, d’où l’association avec un crédit long terme (24 mois) et une période de "franchise totale" où les intérêts ne sont remboursés qu’à la fin du contrat. Enfin le dernier cas de figure concerne les personnes dont le coût du nouveau logement serait inférieur à la somme obtenue par la vente, et qui n’ont donc besoin que d’une avance, sans prêt complémentaire.

En résumé, en tant que contrat à court terme, ce prêt doit être remboursé sur 12 à 24 mois maximum. Il peut être remboursé par des mensualités qui remboursent les intérêts et la prime d’assurance ou bien l’emprunteur peut directement rembourser la prime d’assurance et s’acquitter des intérêts en fin de contrat.

Conditions pour pouvoir en bénéficier

Pour obtenir un crédit relais, vous devez avoir réglé le crédit relatif à votre ancien logement. Ensuite, vous devez avoir assez d’argent pour à la fois régler l’apport du nouveau crédit immobilier, ainsi que les frais de notaire, de garantie et de pénalités de remboursement. Vous devez en effet avoir assez de ressources pour rembourser le coût du crédit relais. Il faudra donc présenter les trois derniers bulletins de salaire, le dernier avis d’imposition, les trois derniers relevés de comptes bancaires et une copie du contrat de travail.

Il convient également de présenter un mandat de vente d’une agence immobilière et le titre de propriété pour le logement à vendre et le compromis de vente du nouveau.

Le montant du prêt relais

Le montant de ce prêt est évalué selon un pourcentage de la valeur du bien immobilier qui est mis en vente. Un expert se chargera d’estimer sa valeur. Selon les risques mesurés par l’expert et la banque, le montant du prêt peut donc être estimé au 50% minimum de la valeur de l’habitation et à 80% maximum. Le pourcentage le plus fréquemment retenu reste 70%.

Avantages

Près de 40% des propriétaires en viennent à vendre leur ancien bien.pour en financer un nouveau. Or il est compliqué d’obtenir l’argent de la vente à temps pour payer le nouveau logement. Ainsi, ce crédit permet de mieux les accompagner dans cette démarche et de ne plus uniquement compter sur leur vente pour acheter leur nouveau logement.Cela évite aussi de brader en urgence son ancien logement ou de cumuler les crédits immobiliers, à savoir l’un pour commencer à payer le nouveau logement et l’autre pour finir de payer l’ancien.

C’est aussi un prêt personnalisé qui s’adapte à chaque situation, selon si d’autres frais entrent en ligne de compte : frais de location, décalage de revenus, etc. Enfin, les taux d’intérêt sont généralement bas.

Exemples


- Avec un prêt amortissable classique : une personne fait construire une maison pour 280 000 euros, ce qui aboutit à un besoin de financement de 300 000 euros en comptant les frais annexes. La revente de l’ancien appartement devrait rapporter 210 000 euros. Le prêteur accorde donc 147 000 euros (70% de la valeur de l’appartement) à rembourser sur 12 mois, avec un prêt complémentaire de 163 000 euros sur 15 ans.

- Avec un prêt relais brut : une personne achète un appartement de 280 000 euros après avoir vendu sa maison 400 000 euros. Elle obtient donc un prêt-relais de 280 000 euros (70% de la valeur de la maison) à rembourser sur douze mois, avec des mensualités de 373,33 euros (assurance exclue).