Vidéo : Comment poser une fenêtre PVC en tunnel

Vidéo : Comment poser une fenêtre PVC en tunnel

La pose d’une fenêtre en tunnel est aussi appelée pose "en tableau". Ici, le dormant est placé à mi-épaisseur mais répond également aux prérogatives de la réglementation thermique RT2012. Comme pour la pose en applique, la température de la pièce doit être supérieure à 5°.

Avant tout, on s’assure de la viabilité de l’installation. Cela passe par divers contrôles : la hauteur totale du garde à l’eau (côté extérieur) sera supérieure ou égale à 50 mm et le plan de pose sera dressé à 40 mm minimum sur le pourtour de la baie. L’état de surface générale du plan de pose quant à lui ne doit pas comporter de défaut de planéité dépassant la limite de 10 mm. Le désaffleurement sera lui inférieur à 3 mm. Le faux aplomb ne dépassera pas 10 mm sur toute la hauteur, de même que le faux niveau en appui et le faux niveau en linteau. La tolérance du tableau correspond justement à cette mesure.

Pour tout ce qui touche à la mise en œuvre, vous aurez le choix entre le calfeutrement par mousse imprégnée et le calfeutrement par mastic sur fond de joint. Ce choix dépendra des dimensions du joint (largeur, hauteur et profondeur) : le calfeutrement par mastic sur fond de joint s’applique uniquement en cas de largeur de joint à calfeutrer inférieure à 20 mm. Dans le premier cas de figure, on pose une bande de mousse imprégnée sur le pourtour de la baie ou sur le bâti du dormant. On commence par la bande horizontale, puis on enchaîne par la bande verticale.

Dans le second cas de figure, on pose le fond de joint sur toute la périphérie, avec un raccord bord à bord. Puis on applique le mastic avec une remontée verticale de 100 mm minimum. Quelque soit le calfeutrement, il faut poser deux cales d’assise de 5 mm d’épaisseur minimum. Le nombre de cales dépendra du type d’ouverture (à la française, oscillo-battante, etc).

Ceci fait, on peut désormais poser le dormant. La bonne température et la planéité a permis de favoriser cette pose et d’assurer une bonne étanchéité. Le maintien est assuré par une pince. Comme il s’agit d’une fenêtre de PVC, la fixation doit se situer à plus de 5 cm des soudures et l’écartement entre les fixations ne dépassera pas 80 cm. En cas de fixation pour la partie basse, il ne faut absolument pas traverser la pièce d’appui car celle-ci récupère les eaux à évacuer sur l’extérieur.

Quand le bâti dormant est fixé, vérifiez le faux aplomb des montants dans le plan du mur et des tableaux, ainsi que le faux niveau des traverses et l’écart entre les deux diagonales.

Les autres vidéos :

Video : Comment poser une fenêtre PVC en applique ?
Vidéo : Comment poser une fenêtre PVC en feuillure ?
Vidéo : Comment nettoyer une fenêtre en PVC blanc ?
Vidéo : Comment installer une fenêtre PVC en neuf ?



<< Voir tous nos articles sur la fenêtre PVC