Crédit impôt 2017 pour vos fenêtres PVC

Crédit impôt 2017 pour vos fenêtres PVC

Changer ses fenêtres est souvent encouragé par les pouvoirs publics car cela permet d’avoir un impact positif sur l’environnement. En effet, de nouvelles fenêtres proposent de meilleures performances en matière d’isolation (grâce au vitrage ou au matériau) et permettent donc de réduire sa consommation d’énergie.

C’est pour cela qu’un changement de fenêtre peut donner l’accès au crédit d’impôt transition énergétique ou CITE, se traduisant par une réduction d’impôts allant jusqu’à 30% pour les dépenses imposables concernées.

Qui est concerné ?

Pour obtenir ce crédit d’impôt, la personne doit résider en France et être imposable dans le pays. La pose de la nouvelle fenêtre doit se réaliser dans la résidence principale de la personne concernée, laquelle doit être construite depuis deux ans au minimum. Enfin cette pose doit être effectuée par un professionnel détenteur du label RGE, ou Reconnu Garant de l’Environnement. Les propriétaires bailleurs sont eux exclus.

Conditions pour l’obtenir

Ce crédit d’impôt n’est délivré que selon un montant maximal de dépenses. La personne bénéficiant du crédit d’impôt ne doit pas dépasser un plafond de 8000 euros de dépenses si elle est célibataire et 16 000 euros si elle est en couple, avec 400 euros supplémentaire de marge par enfant à charge. Le plafond reste valable pendant 5 ans.

Enfin, la menuiserie installée doit respecter certaines conditions d’isolation pour permettre l’éligibilité. La fenêtre doit avoir un coefficient de transmission thermique (Uw) inférieur ou égal à 1,3 watt par mètre carré Kelvin et un facteur de transmission solaire (Sw) inférieur ou égal à 0,3



<< Voir tous nos articles sur la fenêtre PVC