Maison individuelle traditionnelle

Maison individuelle traditionnelle

Calculatrice pour estimer le prix de votre
maison traditionnelle

En dépit des avancées techniques et des nouveaux designs à la mode, la maison individuelle traditionnelle reste très en vogue chez les propriétaires. En effet, quand on pense à une maison, le style traditionnel revient souvent en tête. Il est donc logique que beaucoup de futurs propriétaires se tourne vers ce type de maison, qui en gardant son coté traditionnel, a su évoluer avec son temps.

Prix d’une maison individuelle traditionnelle

Le prix d’une maison individuelle traditionnelle peut varier selon de nombreux critères propres au projet de chacun : les dimensions, le nombre de pièces et d’étages ou encore les matériaux utilisés. Tout dépend également de la qualité générale de la construction, certains étant spécialisés dans la construction dite « low-cost »

Ainsi, une maison de 40 m² low-cost coûtera autour des 40 000 euros, autour de 52 000 euros en entrée de gamme et autour de 60 000 euros en moyen ou haut de gamme. Pour 100 m², le prix variera entre 100 000 euros, 130 000 euros et 150 000 euros. Pour 160 m², le prix variera entre 160 000 euros, 208 000 euros et 240 000 euros.

N’oubliez pas qu’avec PrixMaison.fr, vous pouvez estimer le prix de votre construction traditionnelle, soit en utilisant notre calculatrice, soit en comparant 4 constructeurs de votre région. Profitez-en, ces deux démarches sont entièrement gratuites !

Matériaux d’une maison individuelle traditionnelle

C’est une construction simple, ce qui implique donc l’utilisation de matériaux classiques comme la brique ou le béton pour les fondations et cloisons. Le parpaing ou bloc béton est le plus utilisé grâce à son prix réduit, ses économies d’énergie, sa résistance et à la maîtrise d’un matériau connu de tous. Le béton cellulaire ou thermopierre est aussi apprécié grâce à un savant dosage entre du chaux, du sable, de l’eau et de l’air. Le bloc est ainsi très résistant, aussi bien face au feu qu’aux inondations et il est un très bon isolant thermique.

La brique connaît aussi une bonne popularité. A base d’argile, c’est un produit naturel, facile à utiliser et accessible financièrement parlant. Il évolue aussi au fil du temps avec l’émergence de la brique monomur, plus écologique grâce à son excellente régulation thermique, tout en gardant une très bonne résistance.

Pour les menuiseries comme les portes et les fenêtres, les matériaux de base restent l’aluminium, le PVC, le bois ou l’acier. Le premier est parfaitement recyclable, très polyvalent, très léger et très esthétique. Le deuxième brille pour son rapport qualité-prix et sa très bonne isolation. Le bois est lui très prisé pour son côté noble et écologique, en plus d’être résistant et isolant. Il doit néanmoins être davantage entretenu, au même titre que l’acier, très résistant également et dont l’esthétique est de plus en plus soignée.

Avantages d’une maison individuelle traditionnelle

Comme il s’agit d’un style traditionnel, il possède un effet rassurant pour les futurs propriétaires. Il s’agit d’une maison simple, que l’on connaît bien et que les constructeurs maîtrisent parfaitement, avec des matériaux et des techniques éprouvés. Il s’agit donc d’un gage de qualité mais aussi d’économie, que ce soit à l’achat mais aussi à la revente : il est plus facile de revendre ce type de maison grâce justement à son aspect traditionnel, passe-partout et connu de tous. Comme elle est très répandue, la gamme proposée est très étendue, d’où un choix varié et adapté aux besoins de chacun.

Avec une maison traditionnelle en béton, vous bénéficierez d’une maison particulièrement solide, résistant face aux intempéries, et en accord avec les dernières normes écologiques en vigueur, vous ouvrant donc la voie aux économies d’énergie, d’autant que le béton est recyclable. De plus, il sait s’adapter en prenant des formes et couleurs différentes selon l’utilisation que vous souhaitez en faire. Sinon, la maison traditionnelle en brique est également très avantageuse : elle est moins chère, facile à construire, recyclable, solide et adaptable, comme le béton. Le tout en restant très esthétique.

Enfin, une maison traditionnelle vous permet de bénéficier d’un contrat de construction très bien encadré. Celui-ci vous assure une maison construite selon les prérogatives de votre projet, avec un prix fixe et des délais respectés même en cas de faillite du constructeur.

Inconvénients d’une maison individuelle traditionnelle

Les maisons traditionnelles proposées par les constructeurs sont généralement issues de catalogues. Ce sont donc des modèles standardisés qui offrent peu de place à l’originalité et à la personnalisation. Des modifications pourraient provoquer une augmentation des coûts.

Aussi, les matériaux de base utilisés ont leurs limites. Le parpaing a besoin d’une isolation complémentaire car ses performances en la matière restent limitées. Si le béton cellulaire est très résistant, il doit être protégé afin de ne pas se dégrader face à l’humidité. Son efficacité dépend beaucoup de sa pose. La brique propose aussi une isolation limitée et sa consommation en énergie peut poser problème. La brique monomur permet de corriger certains de ces défauts mais elle n’est pas encore assez répandue, ce qui la rend moins accessible, que ce soit au sens propre ou au sens financier.

Conseils

- Préparez votre budget à l’avance : déjà, le coût du terrain et de la construction peuvent facilement varier. Le premier dépend de sa localisation et de la qualité du sol, le second varie selon les matériaux choisis, la superficie, etc. Vous devez aussi prendre en compte les dépenses annexes liées au raccordement, aux futurs travaux de rénovation, à l’assurance...

- Choisissez le bon terrain : vous ne pourrez pas apprécier votre maison à 100% si le terrain ne vous offre pas le confort optimal. Il convient donc de le tester (consultez des experts) et de s’assurer qu’il est à bonne distance de votre lieu de travail, des transports en commun, etc.

- Restez en règle : votre construction doit respecter les prérogatives indiquées dans le Plan Local d’Urbanisme et le certificat d’urbanisme de la mairie. Aussi, il convient d’obtenir un permis de construire car la construction ne pourra pas débuter sans ce sésame. Assurez également votre construction avec la garantie dommages-ouvrage.

- Choisissez le bon constructeur : il existe de nombreux constructeurs avec plus ou moins d’expérience, plus ou moins d’expertise et plus ou moins de garanties à offrir. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur chaque entreprise de construction et utilisez notre comparateur en ligne pour trouver les meilleurs professionnels. Assurez-vous qu’il propose le contrat de construction de maison individuelle.

Photos de maisons traditionnelles

Maison traditionnelle Maison traditionnelle avec une piscine Construction d'une maison traditionnelle Maison traditionnelle Maison traditionnelle en briques Maison traditionnelle avec un toit plat Maison traditionnelle avec ossature en bois Maison traditionnelle en bois

Autres photos de maisons traditionnelles