Maison provençale

Maison provençale

Calculatrice pour estimer le prix de votre
maison provençale

L’architecture originale des maisons provençales est assez typique et c’est l’une des raisons pour lesquelles elle est souvent recherchée par des particuliers comme habitation de villégiature. Autrefois de simples bâtiments de ferme, les maisons provençales avec leur aspect médiéval ont évolué et sont aujourd’hui très prisées. Certains architectes n’hésitent pas à associer à ce type de construction traditionnelle aux techniques de l’architecture contemporaine pour obtenir une habitation unique.

Prix d’une maison provençale

Prix de la construction d’une maison provençale (tarif au m²)
SURFACE Prix maison contemporaine
bas de gamme
Prix maison contemporaine
moyen de gamme
Prix maison contemporaine
haut de gamme
50m2 90.000€ 105.000€ 125.000€
70m2 126.000€ 147.000€ 175.000€
100m2 180.000€ 210.000€ 250.000€
120m2 216.000€ 252.000€ 300.000€
150m2 270.000€ 315.000€ 375.000€
200m2 360.000€ 420.000€ 500.000€

Estimez le prix de votre maison provençale

Si vous souhaitez obtenir un tarif précis, comparez gratuitement 4 constructeurs de votre région.

Les particularités de la maison provençale contemporaine

La maison provençale n’a plus forcément les mêmes caractéristiques de l’époque. Elle a su s’adapter au fil du temps pour être non plus comme une simple ferme, mais une habitation saine pouvant accueillir toute une famille. On parle aujourd’hui de maison provençale contemporaine qui présente un certain nombre de particularités :

Souvent de plain-pied et rectangulaire 

Les maisons traditionnelles provençales comme le mas ont besoin d’une surface plus grande, c’est pourquoi elle sont bâtis sur la base d’un plain pied de forme généralement rectangulaire. On remarque souvent une absence de terrasse, mais quand il y a une présence d’étage, il se fait sur toute la longueur de la maison avec un accès par un escalier central. Pourtant, de plus en plus de maisons provençales se décalent de cette architecture rectangulaire pour présenter plusieurs types d’architectures comme les formes en U ou en L qui encadrent le bâtiment central.

Toit en pente douce avec tuiles et génoises

Une grande partie du toit des maisons provençales est en tuile avec génoises (la face inférieure d’un avant-toit) basé sur deux pentes en ce qui concerne le mas et quatre pentes pour la bastide. Les génoises des toits sont à double ou triple rangées avec un versant orienté plein sud. Pour leur donner un style plus contemporain notamment au niveau des toitures, certains constructeurs remplacent les génoises par des débords de toiture unis ou par un toit terrasse.

Des fenêtres à la française (plutôt carrées)

Les formes et les caractéristiques des fenêtres des maisons provençales répondent à un microclimat spécifique à la région de Provence et dans tout le sud de la France. On peut bien comprendre pourquoi les fenêtres sont quasi absentes au nord du bâtiment, mais présentes sur le côté sud. Ces fenêtres à la française et carrées ont une petite dimension nécessaire pour ne pas être envahies par le soleil en été et rester protéger du froid en hiver.

Les volets battants en bois

Typiques à la région du sud, les volets provençaux ont été conçus à l’origine pour résister au mistral. Ces volets répondent à des caractéristiques bien précises :
- des volets pleins et battants
- présence d’une double lame horizontales pour les lames intérieures et verticales pour les lames extérieures.
- pour améliorer les performances de l’isolation
- absence de barres et d’écharpe
- et fermés par une espagnolette

Les couleurs de façade

Les couleurs de façades des maisons traditionnelles dans le sud de la France sont typées aux couleurs naturelles, c’est-à-dire ocre, dérivant de la texture de la terre. Si le blanc domine sur un grand nombre de bâtisses, on rencontre également les couleurs chaudes qui rappellent les régions où règne une forte chaleur : le rouge, le jaune et l’orange. Les volets battants en bois apportent une touche de décoration sur la façade avec des coloris assez variés et raffinés.

Les évolutions et tendances de la maison provençale ou semi-provençale

L’architecture des maisons provençales a su évoluer avec le temps pour s’adapter aux besoins des propriétaires tout en gardant son côté traditionnel typique des habitations du sud. Elle doit donc répondre à des contraintes de la consommation d’énergie et des formes architecturales plus contemporaines.

L’utilisation des énergies renouvelables 

Les régions du sud en France bénéficient d’un fort ensoleillement au sud des bâtiments. La présence du soleil pendant une longue période de l’année incite donc à l’installation des énergies renouvelables, en occurrence des panneaux photovoltaïques, et d’un chauffe-eau solaire. Ils permettent de réduire considérablement la facture d’électricité et de répondre à la réglementation thermique RT 2012, ou facilite l’accès à un crédit et aux aides des collectivités pour financer les travaux de rénovation.

Un style plus cubique avec des toitures plates

On retrouve généralement les toitures plates avec une forme architecturale cubique dans les maisons contemporaines. Depuis quelques décennies, les maisons traditionnelles empruntent aux constructions modernes quelques innovations pour des raisons esthétiques, mais aussi fonctionnelles. Au lieu du toit en pente, le toit plat offre à une maison provençale un second étage qui peut être aménagé en terrasse pour justement accueillir les panneaux solaires. Ils peuvent éventuellement servir de jardin ou recueillir un petit potager. Seulement, le constructeur doit prévoir une bonne étanchéité sur le toit plat pour éviter les infiltrations d’eau.

Plus encore, au lieu des formes rectangulaires communément observées sur les maisons traditionnelles, il est même fréquent de nos jours de croiser des habitations avec des formes aux lignes, plus angulaires et épurées.

De plus grandes ouvertures avec des baies coulissantes

Les grandes ouvertures avec les baies coulissantes sont typiques du design des maisons contemporaines et se marie parfaitement aux maisons provençales. Elles ont pour effet de décloisonner les espaces et de profiter agréablement de la vue extérieure tout en laissant pénétrer un maximum de lumière naturelle en été comme en hiver. Tout le contraire de l’architecture traditionnelle avec de petites ouvertures et des volets battants en bois. Une autre raison est que les grandes ouvertures, couplées à des volets roulants, offrent désormais une capacité d’isolation des vitrages plus importante que de simples volets battants et permettent d’optimiser les espaces intérieurs.

Les débords de toiture remplacent les génoises

Sur les maisons provençales, le toit est en tuile avec des génoises, mais l’inconvénient ici est que les murs ne protègent pas complètement contre les intempéries. Les débords de toiture qui sont une sorte de toit avancé vont donc remplacer les génoises pour prolonger le toit sur une terrasse ou sur une porte d’entrée. De cette manière, les fenêtres situées sous les débords de toiture ralentissent les rayons lumineux du soleil en été. En hiver, le soleil est bas et pénètre bel et bien à l’intérieur par les ouvertures, ce qui apporte une certaine fraîcheur.

Les maisons traditionnelles ont su évoluer pour répondre aux besoins des propriétaires en matière d’innovation architecturale. Même dans le sud de la France, bien que les maisons provençales soient orientées plein sud, elles arborent aujourd’hui des formes modernes. Ce sont des maisons qui utilisent des matériaux typiques des habitations traditionnelles (pierres, bois), mais intègrent les concepts qu’on retrouve dans les habitations contemporaines, pour améliorer le cadre de vie et le design aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

L’histoire de la maison provençale

L’historien et archéologue de Provence Fernand Benoît affirme que l’origine des maisons provençales remonte à la préhistoire. Les peuples qui dominaient la région, comme à Gordes, Oppèdes ou Les Baux-de-Provence, avaient pour origine comme nom les collines rocheuses sur lesquelles ils résidaient. À cette époque, les villages où on retrouvait ce type de construction étaient essentiellement pauvres en eau et en alluvions. Ce qui est précisément le cas de la Provence aujourd’hui.

Situation géographique des maisons provençales

L’origine des maisons provençales a donc été influencée par le climat de la région, c’est pour cette raison qu’on les retrouve dans l’ensemble du sud-est de la France, mais surtout dans la région de la Provence, s’étendant sur une partie de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur sur les départements des Alpes-de-Haute-Provence, des Bouches-du-Rhône, du Var et d’une partie du Vaucluse, des Alpes-Maritimes et de la Drôme. On peut observer plusieurs types de mas en Provence, d’anciennes exploitations agricoles caractérisées par un espace de terrain assez grand. Certains ont été rénovés pour en faire des maisons familiales et répondent parfaitement à un cadre de vie spécifique de la région.

Ses origines

La maison provençale telle qu’on la connaît aujourd’hui provient des anciennes habitations de village construites généralement avec des matériaux comme la pierre, le plâtre mais peu de bois. Ceci remonte à la peur du feu par les habitants de la région ! Les maisons provençales d’aujourd’hui ont gardé cette même caractéristique, c’est-à-dire peu de bois dans les charpentes. Alors, comment y parviennent-ils ? La toiture est basse et nécessite donc peu de bois et au niveau du sol, on a recours à la terre cuite, également utilisée pour couvrir la toiture.

Ses déclinaisons

En tenant compte des caractéristiques et des origines des maisons provençales, on distingue trois formes d’architecture traditionnelle dans la région : le mas, la bastide et les maisons de village. Le mas encore appelé maison provençale est une petite ferme orientée plein sud avec des petites fenêtres au nord pour protéger l’habitation contre le mistral et le toit sur deux pentes est assez bas. La bastide est un habitat de villégiature de deux étages avec une architecture qui rappelle celle du XVIIe siècle dans le sud de la France, des fenêtres assez grandes en hauteur et une toiture sur quatre pentes. Quant à la maison de village, on les rencontre le plus souvent dans les campagnes perchées et construites sur plusieurs étages.

Photos de maisons provençales

Maison provençale toit plat Maison provençale arborée Construction d'une maison dans le sud Villa avec des arbres

Autres photos de maisons