Guide maison individuelle contemporaine

Guide maison individuelle contemporaine

La construction n’a cessé d’évoluer au fil des siècles. Avec les progrès technologiques, les nouvelles connaissances et possibilités, il va sans dire que les maisons actuelles tendent à se différencier des habitations plus classiques. Car si la maison traditionnelle garde toujours un certain cachet et une bonne popularité, il est tout aussi agréable de profiter d’une maison contemporaine, construite spécifiquement selon les dernières normes en vigueur et en profitant de tous les progrès récents.

C’est un choix qui est pertinent à la fois d’un point de vue esthétique, pratique, écologique et économique sur le long terme.

Prix d’une maison individuelle contemporaine

Le prix d’une maison individuelle contemporaine dépend de nombreux facteurs qui sont étroitement liés à la nature de votre projet. Chacun aura ses critères en matière de superficie, du nombre de pièces ou d’étages (ou en plain-pied), de matériaux à utiliser, d’installations. N’oubliez pas aussi le prix du raccordement, de l’assurance et d’autres frais annexes comme le notaire. Néanmoins, le respect de la norme RT 2012 fait que vous bénéficierez d’économies d’énergie sur le long terme.

On estime donc qu’une maison de 50 m² coûtera au minimum 90 000 euros pour un modèle low-cost. Pour une entrée de gamme, le prix sera environ de 105 000 euros et pour une maison moyen ou haut de gamme, le prix est estimé à 125 000 euros. Pour une maison de 120 m², le prix sera respectivement de 216 000 euros (low-cost), 252 000 euros (entrée de gamme) et 300 000 euros (haut de gamme).

Néanmoins, pour avoir un meilleur aperçu du budget à consacrer, n’hésitez pas à utiliser notre calculette et notre comparateur en ligne où vous pourrez comparer jusqu’à 4 constructeurs de votre région. Vous aurez ainsi un meilleur aperçu de votre investissement.

Particularités de la maison individuelle contemporaine

Les maisons individuelles contemporaines sont plus originales puisqu’elles sont construites selon des critères différents de la maison traditionnelle. Elles ne sont plus uniquement carrées ou rectangulaires. Elles peuvent être en U, en L ou en H, ce qui permet une meilleure optimisation de l’espace. Ces maisons sont plus larges et plus vastes, avec une meilleure intégration des éléments présents à l’intérieur.

Les constructions contemporaines profitent de matériaux innovants ou jusque là mis de côté pour les constructions. Les matériaux nobles comme l’aluminium ou le verre sont bien plus utilisés et leurs avantages sont très bien exploités. Elles sont aussi plus ouvertes sur l’extérieur, avec des toits terrasses et de plus grandes surfaces vitrées. Il s’agit de mieux capter la lumière, pour mieux mettre en valeur l’habitation, et de mieux s’intégrer avec son environnement. Les vitres sont plus évoluées avec un double ou triple vitrage pour renforcer la protection et l’isolation.

Enfin, ce sont des constructions bien plus écologiques, en accord avec les dernières normes en vigueur. Ce sont fréquemment des bâtiments basse consommation (BBC) avec des pertes d’énergie réduites, une utilisation plus efficace et intelligente des énergies, d’où un impact réduit sur l’environnement.

Les matériaux de la maison individuelle contemporaine

Avec une maison contemporaine, le choix des matériaux est bien plus varié. Les constructeurs osent exploiter des matériaux jusque là boudés, peu connus ou sous-exploités. Le bois est bien entendu très apprécié : c’est un matériau noble, esthétique, écologique, résistant et isolant. Une maison en bois possède ainsi un cachet particulier qui la fait sortir du lot tout en offrant un confort optimal. D’autres préfèrent opter pour une construction en métal car elle est plus simple et plus économique à monter par rapport aux maisons "maçonnées" mais elle est davantage exposée au feu. On retrouve même des maisons en paille ou en terre crue mais elles restent marginales sur le marché. Enfin, la brique est également présente grâce à la brique monomur, car elle propose de meilleures qualités thermiques que la brique classique.

On retrouve aussi des matériaux plus confidentiels pour les finitions, comme le polystyrène, la pierre ponce, l’aluminium, le zinc, la laine de verre, la roche volcanique, le chanvre ou le lin. Par exemple, le chanvre est une plante écologique que l’on mélange à la chaux pour obtenir un béton à la résistance thermique optimale. Le lin aboutit lui aussi à un béton avec des fibres végétales, d’où un impact environnemental limité.

Avantages de la maison individuelle contemporaine

L’idée générale est d’offrir une maison qui puisse convenir à chacun. Ainsi, la maison contemporaine sort des sentiers battus. Nul besoin de se cantonner aux modèles carrés et rectangulaires, ces maisons peuvent être bien plus originales dans leurs formes ou dans leurs associations de couleurs . Ainsi, vous vous distinguez avec une construction qui sort du lot, qui attire l’œil et qui ne peut être que la votre. Votre maison est à la fois esthétique et confortable.

Aussi, votre maison est davantage personnalisée à l’intérieur, avec une meilleure disposition des pièces, une meilleure utilisation de la lumière et des énergies. Ces constructions sont faites en fonction des dernières normes environnementales en vigueur, d’où une excellente isolation thermique et phonique, ainsi que de grandes économies d’énergie, ce qui vous permet de rentabiliser votre construction sur le long terme

Les inconvénients de la maison individuelle contemporaine

Bien évidemment, ce type de construction a un coût supérieur à celui des maisons classiques. Entre les nouvelles techniques, les nouveaux matériaux et les formes originales, cela contribue à une construction bien plus chère à réaliser et donc pas adaptée pour tous les budgets. De plus, ces originalités peuvent ne pas plaire à tout le monde, certains préférant rester dans les limites de la bonne vieille maison traditionnelle.

Conseils

- Préparez à l’avance votre budget : il est très facile de sous-estimer l’investissement nécessaire pour la construction. Le terrain et les travaux englobent la majorité des dépenses mais il faut aussi penser au raccordement, à l’assurance, aux frais annexes et même aux éventuelles rénovations futures. N’oubliez pas que PrixMaison vous accompagne dans votre projet en vous donnant une idée de l’investissement nécessaire grâce à notre calculette et notre comparateur en ligne.

- Respectez les normes en vigueur : la maison contemporaine est bien plus originale mais les règles d’urbanisme changent selon les communes. Pensez donc à vous renseigner auprès des mairies en consultant le Plan Local d’Urbanisme. N’oubliez pas qu’il vous faut un permis de construire avant d’entamer les travaux.

- Dialoguez avec le constructeur : vérifiez bien ses antécédents et son expertise, assurez-vous qu’il propose le contrat de construction de maison individuelle et que celui-ci respecte vos prérogatives quant à votre projet (matériaux, pièces, prix, délais...)

- Assurez-vous : il convient d’assurer ses arrières car on n’est jamais à l’abri d’un défaut de fabrication ou d’une malfaçon. Il vous faudra souscrire à une assurance dommages-ouvrage.