Architecte ou constructeur ?

Architecte ou constructeur ?

A qui allez-vous faire appel pour construire votre maison  ? Un architecte ou un constructeur ? Les deux entités n’offrent pas les mêmes garanties, ni les mêmes prestations et encore moins les mêmes coûts de construction. Explications….

Définitions :
Avant de commencer, quelques définitions pour bien comprendre les relations entre vous, le client et les prestataires (constructeur ou architecte).

- Maître d’ouvrage : personne pour laquelle l’ouvrage est construit (le client)
- Maître d’oeuvre : personne qui doit permettre d’apporter une réponse architecturale, technique et économique au projet du maître d’ouvrage. Il peut donc être architecte ou constructeur.

Des compétences techniques pour construire une maison

Quand l’architecte peut s’arrêter à la conception des plans de votre projet, le constructeur de maison (appelé aussi pavillonneur) devra prendre en charge la construction de votre habitation de A à Z.

Investir dans un bien immobilier est une étape majeure de votre vie, c’est pourquoi il est important de choisir un prestataire expérimenté ayant de réelles compétences techniques pour mener à bien la construction de votre logement. Faites le choix parmi nos partenaires constructeurs.

Des connaissances techniques avérées

Si l’architecte passe par une formation technique de 5 ans avant de pratiquer, un constructeur peut avoir dans ses rangs un architecte ou un dessinateur compétent capable de réaliser les plans de la maison, ainsi que du personnel expérimenté pour suivre toutes les étapes de construction d’une maison individuelle (économiste, chef de chantier, ouvriers spécialisés).

De l’analyse du terrain à la remise des clés, en passant par l’étude thermique, chacun doit être capable de s’entourer des meilleurs personnels ou entrepreneurs pour garantir la qualité de votre réalisation. Quelque soit le prestataire, il devra préparer le dossier de permis de construire répondant aux normes exigées, pour espérer pouvoir obtenir le précieux sésame : la décision positive du maire de la commune.

Des compétences en aménagement et en design

La maison contemporaine exige plus de fantaisies dans les formes et les solutions techniques. Si l’architecte est le prestataire idéal pour s’adapter à vos envies et exigences, le constructeur travaillera plus souvent sur des plans prédéfinis, qu’il sera possible d’adapter (pour l’agencement des pièces notamment) mais dont l’esthétique sera plus souvent très classique. Nous vous proposons toutefois quelques perles chez les constructeurs, qu’il est possible de contacter pour établir une devis .

Le respect des normes environnementales

La réglementation thermique RT 2012 est aujourd’hui plus exigeante pour la consommation énergétique. Le constructeur, comme l’architecte savent désormais bien intégrer cette variante écologique dès la phase de conception du projet. Il font d’ailleurs souvent appel aux mêmes cabinets d’étude thermique pour valider leurs choix techniques.

Les responsabilités juridiques

Le constructeur de maison exerce sa profession sous le régime juridique du Contrat de construction d’une maison individuelle (CCMI) spécifiquement réglementé par la loi du 19 décembre 1990. Cette loi s’impose à toute personne qui se charge de la construction d’une maison ne comportant pas plus de deux logements. Si l’architecte fait bien partie des constructeurs, il se situe dans la catégorie des constructeurs non réalisateurs et, à ce titre, le contrat d’architecte n’entre donc pas dans le champ d’application de cette loi de 1990.

Le CCMI impose :
- que le constructeur se charge à la fois de la réalisation totale ou même partielle des travaux et de la fourniture du plan.
- ou qu’il se charge au moins de l’exécution des travaux de gros œuvre, de mise hors d’eau et hors d’air, le plan étant fourni par le client (articles L. 231-1 et L. 232-1 du code de la construction et de l’habitation).
- une garantie de livraison à prix et délai convenus qui doit être souscrite par le constructeur auprès d’un établissement de crédit ou une compagnie d’assurance agréée.
- dans le cas où le contrat stipule une avance des paiements, le constructeur doit pouvoir délivrer une garantie de remboursement.
- de mener à bien toutes les étapes de construction en respectant le plan, les règles et normes d’urbanisation.
- de souscrire à une assurance qui couvre ses responsabilités civile et décennale.

Qu’est que cela signifie pour vous ? Qu’il n’y a qu’un seul interlocuteur et responsable en cas de litige, c’est-à-dire votre constructeur de maison. Compte tenu du fait que c’est le constructeur qui sélectionne les autres professionnels du bâtiment, on évite ainsi un report de responsabilité d’un corps de métier à l’autre. Avec un architecte, même s’il coordonne les travaux et participe au choix des artisans, vous ne bénéficiez pas de la garantie de livraison car il ne se charge aucunement de la construction.

A savoir : vous disposez d’un délai de rétractation de dix jours à compter du lendemain de la première présentation de la lettre vous notifiant le contrat de construction de maison individuelle.

Les démarches administratives

Le maître d’oeuvre peut prendre en charge toutes les démarches administratives dans la réalisation du projet. S’il est constructeur, il réalisera pour vous toutes les démarches, s’il est architecte, ce sera une prestation optionnelle. Ces démarches concernent :
- Les demandes de financement
- La constitution du dossier de construction
- Le dépôt du permis de construire
- L’attestation de conformité
- Les contrats passés avec les différents sous-traitants

Le coût de ces démarches administratives n’est pas négligeable. En passant par un constructeur de maison, vous ferez donc quelques économies sur ce poste, souvent oublié dans votre budget.

Le suivi du chantier

Quelle garantie pour l’accès au chantier ? Cela peut vous surprendre, mais le suivi du chantier est différent selon le contrat que vous avez signé avec un constructeur ou un architecte.

Avec un constructeur, la signature du CCMI vous octroie d’office la garantie d’un suivi complet et d’un accès à votre chantier. Il suffit de faire savoir au constructeur que vous devez visiter le chantier. Comme il joue également un rôle de conseil, il vous est facile de discuter avec lui sur vos besoins en matière de finition et de disposition des différentes pièces dans la maison. Avec un architecte, le suivi de chantier est une prestation vivement conseillé mais optionnelle. Concepteur du projet, il est tout à fait légitime de lui déléguer cette mission. Il se chargera ainsi de veiller au bon déroulement de chaque étape de votre projet.

Il faut tout de même souligner qu’il n’existe pas de projet de construction d’une maison sans imprévu (retard sur les livraisons des matériaux, intempéries sur le chantier…). Quoi qu’il en soit, le suivi du chantier vous permettra de constater l’avancement des travaux, mais aussi de la qualité d’exécution de construction.

Les différences de tarifs

Le principal intérêt d’un constructeur, c’est qu’il a souvent son propre catalogue pour vous permettre de choisir la maison d’habitation de vos rêves. Il s’agit de maisons qui bénéficient d’une standardisation et d’un respect des normes écologiques, ce qui réduit considérablement les coûts de construction. Vous avez toutefois la possibilité de bénéficier d’options de personnalisation extérieures et intérieures.

Les prix sont donc clairement indiqués pour convenir à votre budget et débute autour de 1200€ttc le m² pour une maison contemporaine classique et s’envoler jusqu’à plusieurs milliers d’euros en fonction des solutions, des matériaux, accessoires et finitions. Faites une demande de devis auprès de nos constructeurs partenaires.

Avec un architecte, les maisons sont dessinées sur mesure pour chaque client. Il vous faudra donc patienter quelques jours, voire semaines avant de connaître le coût de votre projet. Vous devrez vous acquitter des premiers honoraires avant la validation de votre projet. Le coût de prestation de l’architecte variera en fonction des options choisies et peut vite monter. Comptez en moyenne de l’ordre de 150€ht du m² pour une prestation complète avec le suivi de chantier.

A savoir : en cas de désistement d’un artisan :
L’architecte n’étant pas tenu d’une obligation de résultat, sa rémunération reste due malgré la défaillance des entrepreneurs. Le constructeur sera lui tenu de trouver une solution pour que le chantier soit mené à son terme avant le paiement complet de la construction.

Au final, si l’architecte élabore les documents techniques, coordonne les travaux et vous assiste dans vos relations avec les entreprises, il ne se charge pas de la construction. Avec un constructeur sous contrat (CCMI), la charge et les garanties qui lui incombent sont plus importantes. Il ne vous restera qu’à faire quelques contrôles pendant le chantier et attendre la remise des clés. Attention, cela veut pas dire qu’en qualité de maître d’ouvrage, vous pourrez vous reposer totalement sur le constructeur ! Le client devra valider les choix techniques, contracter une assurance dommage-ouvrage (2) et choisir les finitions et coloris. Mais quel plaisir de pouvoir imaginer sa propre maison !

(1) Loi n°90-1129 du 19 décembre 1990 relative au contrat de construction d’une maison individuelle, codifiée aux articles L. 231-1 et suivants du code de la construction et de l’habitation.
(2) L’assurance dommage ouvrage ne doit pas seulement être contractée par le maître d’oeuvre. Le donneur d’ordre a également l’obligation de choisir une assurance dommage-ouvrage comme le stipule l’article L.242-1 du code des assurances.